Un bruit qui court ...

Publié le par jack palmer


Depuis quelques jours, le bruit court qu'il ne servirait à rien de voter pour des listes données à moins de 10% dans les sondages car elles ne pourraient pas avoir d'élus.

Ces propos erronés, relayés par la première secrétaire du Parti Socialiste, Martine Aubry, n'ont d'autre fonction que d'enfoncer le clou d'un vote présumé utile.

C'est bien sûr une contre vérité : les listes qui seront écartées de la répartition des élus sont celles qui feront moins de 5%. Avec un score, même légèrement supérieur, il est tout à fait possible d'avoir des élus.
Ainsi, Francis Wurtz, président du groupe GUE au Parlement européen qui aura par exemple réussit à bloquer la directive Bolkestein et la directive portuaire, a été élu député en 2004 avec un score de 6% en Ile de France.

Alors ne laissez pas se propager l'intox : le 7 juin, élection proportionnelle à un seul tour : chaque voix comptera pour faire élire
dans toute les circonscriptions, un maximum de députés de Front de gauche !

Décidement, après cette campagne du POI de Boissy pour demander aux électeurs d' aller à la pêche le 7 Juin, car ils ne veulent plus d'Europe. Ils serait temps que les élus de la République retournent sur les bancs de l'école pour suivre des cours d'instruction civique, méthode rapide.
Ces grandes manoeuvres nous renforcent encore plus pour continuer de nous rapprocher de la population de la ville. Leur dire que le vote du 7 Juin est important, en France.

Publié dans Europe

Commenter cet article

weiller 29/05/2009 12:19

non, mais ! et si la surprise ne venait pas du Front de gauche. alors tous aux urnes le 7 juin prochain

ETDAS 28/05/2009 10:03

Bonjour, mon commentaire a été censuré!?Vous refusez le débat, c'est clair.Dommage.

Patrick 28/05/2009 14:34


Pourquoi cette rage.
D'une part, nous ne sommes pas en permanence connectés.
D'autre art il y a une vie indépendamment d'internet.
Ensuite, quelqu'un qui ne s'assume pas en se mettant anonyme dans ses envois, est la preuve d'une grande maturité.
Et pour finir, quand on se fait agréssé pour une raison aussi futile, ça ne donne vraiment pas envie de publier un commentaire aussi pertinent soit il.
Respect d'abord, débat ensuite ...
Pour PCF Boissy, Patrick