JEUDI 18 AOÛT 2011 VENTE MILITANTE DE FRUITS ET LEGUMES

 

Pour la majorité d’entre nous, la vie devient de plus en plus difficile. Le coût de l’énergie, des produits alimentaires, des loyers ne cessent d’augmenter. Dans le même temps, les entreprises du CAC 40, dont les patrons se sont octroyé des hausses de salaire de 24%, enregistrent des bénéfices record de 83 milliards d’euros en 2010.

Face à cette injustice sociale, le PCF s’est engagé dans une campagne contre la vie chère et pour une augmentation générale des salaires. Il a décidé de rééditer sa vente solidaire de fruits et légumes.

producteurs.jpgLes militants communistes de Boissy-Saint-Léger seront présents le 18 août dans le quartier de la Haie-Griselle afin de vous proposer des produits de qualité à des prix abordables pour le consommateur et suffisamment rémunérateur pour les agriculteurs.

 

Cette initiative politique, dans une période ou la crise frappe le plus grand nombre (salariés, agriculteurs, artisans), soulève les questions du pouvoir d’achat, des pratiques indécentes de la grande distribution qui réalisent ses profits sur le dos des producteurs et des consommateurs, de l’avenir de l’agriculture et des conséquences de la politique agricole commune européenne.

 

Baisse du pouvoir d’achat, précarité, chômage pour les salariés, faillites, cessations d’activité, difficultés accrues pour les producteurs alors que de nombreuses familles n’ont plus les moyens d’acheter des fruits et légumes ni de se nourrir correctement. C’est absurde, mais tout cela n’est pas fatal !

Il est possible de faire autrement. C’est  une question de volonté et de choix politique!

Nous vous invitons à venir en débattre, à signer notre pétition contre la vie chère et pour l’augmentation des salaires, à participer activement à cette action militante solidaire des communistes de la ville.

 

Participez à cette action de solidarité et de vérité des prix !

A Boissy Saint Léger Jeudi 18 août dès 10h30

 Quartier de la haie Griselle rue Gaston Roulleau,

Face au Centre Social Michel Catonné