ROMS : une solidarité nationale et européenne s’impose !

Publié le par jack palmer

Communiqué de Presse

                               

Ivry-sur-Seine, le mercredi 18 août 2010

ROMS : une solidarité nationale et européenne s’impose !

La Fédération du Parti Communiste du Val-de-Marne exprime son indignation face à l'évacuation musclée des campements de Roms, dont celui de Choisy-le-Roi dans notre département.

Nicolas Sarkozy et son gouvernement, en stigmatisant des personnes en raison de leurs origines, érigent une société de division et ont choisi leurs nouveaux boucs-émissaires de l'été pour mettre en place leur politique sécuritaire. Ils foulent aux pieds la Constitution et les valeurs fondamentales de notre République.

Hélas, depuis des années, des milliers de Roms s’installent là où ils peuvent, le plus souvent sur des terrains sans eau, ni électricité dans des conditions d’hygiène inacceptables. Face à cette détresse humaine, la solidarité est laissée au seul soin des élus locaux et des associations humanitaires ou d’insertion qui les entourent.

Le gouvernement, lui, ne jure que par des expulsions et le plus souvent de façon brutale en séparant les familles, en déscolarisant les enfants, détruisant parfois leurs maigres biens.

Si le but était comme l’a affirmé le Président de la République de combattre des trafics, les conditions de vie indignes, l’exploitation des enfants, où sont les mesures de suivi et de relogements ?

Nous interpellons l'Etat et son représentant, le Préfet, afin qu'ils prennent leurs responsabilités en dégageant des mesures d'hébergement d'urgence.

La décision de Daniel Davisse, Maire de Choisy-le-Roi, d'héberger provisoirement dans un gymnase, les 35 familles ROMS expulsées violemment de leur camp, contraste avec la violence et le mépris du gouvernement. Nous lui apportons tout notre soutien.

Cette solution d'hébergement ne peut évidemment qu'être provisoire compte tenu notamment de l'approche de la rentrée scolaire et montre bien toute la difficulté pour des municipalités de faire face à des situations qui dépassent largement leurs prérogatives et les moyens dont elles disposent.

Des solutions existent et peuvent être mises en œuvre à court et à moyen terme.

Ainsi, nous proposons qu'une table ronde soit organisée dans chaque département avec tous les acteurs concernés pour enfin trouver des solutions pérennes d'accueil et de vivre ensemble !

Nous demandons également la mise en place d'un fonds national de solidarité et d'entraide permettant aux collectivités d'avoir les moyens nécessaires pour créer des aires d'accueil dignes de ce nom, et de mener de véritables politiques d'insertion.

Nous exigeons le statut de demandeurs d'asile pour les ROMS.

Enfin, nous proposons d'agir sur leurs pays d'origine pour créer une stratégie nationale et régionale contre la discrimination de ces communautés et pour le renforcement du principe d'égalité comme l'a voté en 2008 le Comité des ministres au Conseil de l'Europe.

La manifestation du 4 septembre sera un moment fort pour protester contre la politique sécuritaire du gouvernement, les communistes du Val-de-Marne sont très mobilisé-es pour en assurer la réussite.

Laurence COHEN,

Secrétaire départementale du Val-de-Marne

Contact Pressee

Bozena WOJCIECHOWSKI

01.49.87.10.90/ bozena@pcf94.fr


Fédération du Val-de-Marne du Parti Communiste Français

45 rue Marat 94 200 Ivry-sur-Seine- 01.49.87.10.90- fax: 01.49.87.10.99- mail: fd@pcf94.fr

Publié dans liberté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article