Violences contre des jeunes manifestants :

Publié le par jack palmer

Communiqué de Presse
Ivry-sur-Seine, le vendredi 15 octobre 2010
Violences contre des jeunes manifestants: Le gouvernement doit enfin écouter la rue.
Après des semaines de mobilisation pour dénoncer le projet gouvernemental de réforme des retraites, le mouvement social ne faiblit pas. Au contraire, il s'amplifie, s'élargit avec désormais une forte implication des jeunes. Lycéen-nes, étudiant-es dont de nombreux Val-de-marnais-es sont pleinement partie prenante du mouvement, parfaitement conscient-es des enjeux, contrairement à ce que le gouvernement veut faire croire.
Non les jeunes ne sont pas instrumentalisés, oui les jeunes sont concernés par cette réforme et prêts à défendre leur avenir !
Les jeunes communistes du Val-de-Marne constituent à cet égard une force importante d'organisation et de rassemblement dans de nombreuses villes du département et au-delà.
Les communistes du Val-de-Marne soutiennent donc l'engagement citoyen de la jeunesse francilienne et condamnent les interpellations, le recours au flash ball, les évacuations ou charges musclées des forces de l'ordre contre ces jeunes. Une telle attitude, si elle est un signe certain de fébrilité du gouvernement, est surtout irresponsable ! Le gouvernement cherche à décrédibiliser un mouvement et une colère pourtant légitimes.
Les jeunes portent l'exigence d'une autre société avec des mesures concrètes pour leur avenir : éducation, formation, emploi de qualité, logement.
Pour leur part, les communistes du Val-de-Marne et leurs élu-es continueront à être présent-es aux côtés des jeunes et des syndicats lors des manifestations des samedi 16 et mardi 19 octobre ainsi qu'aux nombreux rassemblements locaux, afin de faire plier le gouvernement et obtenir une retraite à taux plein dès 60 ans.
Contact Presse
Céline MAZEAU
01.49.87.10.90/
Laurence COHEN,
Secrétaire départementale du Val-de-Marne

Publié dans liberté

Commenter cet article