Une triple victoire pour le Val-de-Marne

Publié le par jack palmer

Déclaration de Christian Favier, Président du Conseil général du Val-de-Marne

Au soir du deuxième tour des élections cantonales en Val-de-Marne, je tiens à me féliciter de la triple victoire que nous enregistrons en Val-de-Marne.

Victoire sur la droite et nouveau désaveu pour le pouvoir. La politique anti sociale mise en œuvre par Nicolas Sarkozy et par la droite vient de subir un nouveau et cinglant revers électoral. Il faut que les attaques contre le pouvoir d’achat, contre l’emploi, contre les services publics cessent. Nos concitoyens viennent d’exprimer sans ambigüité leur espoir d’une autre politique juste, sociale, humaine.

Victoire sur l’extrême droite qui dans les huit cantons où elle affrontait des candidats de gauche a été très largement battue. Je m’en félicite tant les propositions xénophobes et anti-sociales véhiculées par le FN me sont insupportables.

Victoire sur la division à gaucheavec la très belle dynamique du Front de gauche. Au premier tour, les Val-de-Marnais ont placé les candidats présentés par le Front de gauche, qui ont rassemblé près de 21% des suffrages, au premier rang des forces politiques Val-de-Marnaises. Cela s’est amplifié au second tour.

Les candidats Front de gauche sont ainsi très largement élus dans les dix cantons sortants et Nathalie Dinner, élue à Villeneuve-Saint-Georges centre, vient renforcer cette dynamique.

J’y vois à la fois l’expression de l’attachement des val-de-marnais aux politiques utiles, solidaires et innovantes que nous impulsons en Val-de-Marne, au soutien que nous apportons à leurs luttes et leur rejet des manœuvres de division hors de sujet en ce contexte si difficile.

Les électeurs ont ainsi sévèrement sanctionné les candidats EELV qui avaient décidé de refuser d’appliquer le désistement républicain et de se maintenir contre les candidats Front de gauche en cherchant à se faire élire avec les voix de la droite et de l’extrême droite.

Rassemblée et unie, je suis convaincu que la majorité de gauche aurait pu encore s’élargir en mettant la droite en difficulté dans de nombreux cantons. Le choix de la division ne l’a pas permis. Je le regrette mais c’est un enseignement à retenir pour l’avenir. La gauche, pour gagner, doit s’attacher dorénavant à additionner ses forces plutôt qu’à les diviser. Ce qui est vrai en Val-de-Marne l’est aussi à tous les niveaux.

Les Val-de-Marnais ont effectué aujourd’hui un choix clair. Les citoyennes et citoyens se sont largement exprimés dans cette campagne. Ils attendent de leurs élus disponibilité, écoute et action résolue contre les inégalités sociales, les injustices et pour un environnement de qualité pour tous.

Dès demain nous allons donc nous atteler à renforcer encore l’action du Conseil général pour répondre par le concret à leurs attentes.

 

Christian Favier

Créteil le 27 mars 2011

Publié dans Cantonales 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article