Un ordinateur pour chaque collégien

Publié le par jack palmer

Le conseil général annonce aujourd’hui son plan numérique dans les collèges. Un investissement colossal.

 

Oublié le lourd cartable qui déforme le dos des adolescents. A partir de janvier 2013, tous les élèves du Val-de-Marne qui entrent au collège seront équipés d’un ordinateur portable. Lundi, le conseil général a en effet adopté à l’unanimité le plan de développement numérique dans les 104 établissements du département.

Ce plan, présenté ce soir au collège Le Centre-Aimé-Césaire de Villejuif, prévoit un investissement de 13 M€ en quatre ans. Il comprend la connexion à haut débit de toutes les salles de classe, la généralisation des tableaux numériques et de la baladodiffusion (utilisée notamment pour les cours de langue, elle permet aux élèves à la fois d’enregistrer et de s’enregistrer), la mise en place d’un espace numérique de travail accessible par Internet aux collégiens, enseignants et parents et, enfin, un accompagnement pour aider les élèves à utiliser les nouvelles technologies. Environ 5 M€ supplémentaires seront nécessaires chaque année pour acquérir et entretenir les ordinateurs portables distribués aux 12500 élèves qui entrent en 6e. « C’est un investissement important, loin des 60 M€ que propose (NDLR : ministre de l’Education nationale) pour tout le pays, tacle Alain Desmarest, vice-président PC du conseil général chargé de l’éducation et des collèges. Pour nous, c’est une manière de réduire la fracture numérique. » Dans leurs ordinateurs, les collégiens disposeront de tous les manuels scolaires. « L’élève se connectera directement au réseau de l’établissement, détaille l’élu communiste. Il pourra interagir durant les cours, utiliser du son et des images. »

Projet éducatif et social

Fini également le cahier de correspondance. Pour communiquer avec les parents, les collèges utiliseront l’espace numérique de travail. « C’est un projet éducatif mais aussi social, insiste le conseiller général. Les parents pourront aussi être formés aux nouvelles technologies. » Pour éviter les vols, les ordinateurs seront sécurisés.

« L’expérience menée dans le département du Rhône a montré que le taux de perte et de casse était équivalent à celui d’une entreprise », assure Alain Desmarest.

A l’issue de leurs quatre ans de collège, les élèves conserveront leur matériel. Ce sont les établissements installés dans des zones sensibles, et notamment dans des communes comme Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, qui devraient être les premiers bénéficiaires de ce plan. Quant aux ordinateurs, ils doivent être distribués aux enseignants dès 2012.

 

Vincent Vérier | 15.12.2010, 07h00

Publié dans 94

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article