Toujours plus d’habitants !

Publié le par jack palmer

Avec 1 323 389 âmes recensées, le département a gagné plus de 8 000 habitants en un an d’après les derniers chiffres de l’Insee.

 
 

Les années se suivent et se ressemblent. Le Val-de-Marne continue à gagner des habitants. Au 1er janvier, plus de 8000 habitants sont venus s’installer dans le 9-4, comme l’indique l’Insee dans son dernier recensement. L’an passé, les chiffres officiels montraient déjà une progression de près de 5000 habitants. Mais certaines communes, en revanche, poursuivent leur lent déclin, à l’image de Boissy-Saint-Léger ou Villiers-sur-Marne.

Sur les 1 659 260 habitants franciliens, le Val-de-Marne en compte aujourd’hui 1 323 389.

Le peloton de tête inchangé
Créteil apparaît toujours comme la capitale démographique du département, loin devant Vitry. Après avoir franchi la barre des 90000 l’an passé, la ville-préfecture se stabilise, voire perd quelques habitants (70000 habitants selon l’Insee). Derrière, entre Saint-Maur et Champigny l’écart se réduit. La première n’a pas gagné d’habitants, tandis que la seconde progresse de 0,3%. Résultat, Saint-Maur garde la troisième place à 103 habitants près.


Villejuif, championne de l’attractivité
En gagnant plus de 1800 habitants, Villejuif grimpe de deux places dans le classement, devant Maisons-Alfort et Fontenay-sous-Bois. Elle devient ainsi la cinquième ville du département. Sa situation géographique, près de Paris, ses stations de métro et d’autres à l’étude expliquent un tel engouement. Sans parler des grands projets comme le pôle de recherche Cancer Campus, autour de l’institut Gustave-Roussy. L’arrivée du siège bancaire de LCL et de ses 3000 salariés dope aussi l’attractivité de Villejuif. Pour autant, la municipalité souhaite « préserver » le cadre de vie. Tout comme l’offre de logements, qui doit rester « variée » pour permettre à tout un chacun de trouver un toit.


Thiais passe le cap des 30000
En gagnant 303 habitants, soit une progression de un point, Thiais rejoint le club des 350 villes en France à compter plus de 30000 habitants. « C’est une très bonne nouvelle, se félicite le maire UMP Richard Dell’Agnola. Accéder à ce seuil est important sur le plan de la reconnaissance. Mais cela va aussi nous permettre de recevoir des dotations de l’Etat plus importantes. » Un apport non négligeable en temps de crise. Mais à 12 habitants près, Thiais peut vite perdre son nouveau statut. Il va lui falloir poursuivre son expansion, mais « en douceur », assure le maire.


Villiers toujours en perte de vitesse
Année après année, Villiers perd du monde. La perspective d’atteindre les 30000 habitants s’éloigne à la vitesse grand V. En un an, 718 résidents ont quitté la commune. Ce qui permet à Cachan de passer devant. L’an passé, ils étaient 1175 à partir. Un chiffre qui surprend toujours la municipalité. « On se pose des questions sur ce recensement, fait-on savoir en mairie. Il y a eu de nouvelles constructions en centre-ville. On a enregistré de nouvelles inscriptions sur les listes électorales. On ne comprend pas. » Villiers va demander des explications à l’Insee.

Publié dans On se parle

Commenter cet article