Stop à la répression absurde, oui à une conduite responsable.

Publié le par jack palmer

Cher ami conducteur,

Vous faites sans doute partie de ces millions de Français qui risquent de finir par se faire retirer le permis...

... à force de perdre des points, par-ci, par-là, pour des "infractions" mineures :

- 1 point pour un petit dépassement de vitesse,
- 3 points pour non port de ceinture,
- 4 points pour un stop insuffisamment marqué au goût du gendarme en faction à côté,
Etc.

Quand on perd trois points ou plus, il ne faut commettre AUCUNE FAUTE PENDANT TROIS ANS pour les récupérer. Quand on perd un point, la pénitence est d'un an.

Dans le contexte actuel de répression routière extrême, avec pour mot d'ordre le fameux "tolérance zéro" que la police est bien en peine d'appliquer aux vrais délinquants, il est pratiquement impossible de prendre sa voiture tous les jours sans encourir, 1 fois en trois ans, ou même 1 fois par an, une perte de points.

Adieu, donc, aux points perdus.

Avec, comme horizon, la perte de votre permis de conduire, pourtant indispensable dans la vie de tous les jours.

Si je vous envoie ce message aujourd'hui, c'est parce que nous avons une chance historique de mettre fin à ce système aberrant :

Dans le cadre de la "loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2)", les sénateurs viennent d'introduire et d'adopter un amendement qui réduit le délai de récupération des points retirés :

- à six mois au lieu d'un an pour une infraction à un point

- à un an au lieu de trois pour les autres infractions.

Mais rien n'est encore gagné, loin de là!

Les sénateurs ont voté le projet de loi LOPPSI 2, avec cet amendement, le 10 septembre. Maintenant, c'est au tour des députés de réexaminer le projet de loi. Et ils risquent fort de se débarrasser de cet amendement, salutaire pour les conducteurs mais diabolisé par les lobbies anti-voiture.

Ces derniers ont déjà commencé leur campagne de pression auprès des députés, c'est pourquoi nous devons organiser une mobilisation sans faille pour barrer la route à ces lobbies dogmatiques.

Tous ensemble, empêchons les députés d'annuler cet amendement!

Aussi, je vous demande de faire immédiatement deux choses :

Signez vite notre pétition pour la réduction du délai de récupération des points retirés sur le permis.


Diffusez cet email le plus largement possible, demandez à vos amis de signer notre pétition.
Nous devons recueillir des dizaines de milliers de signatures et si possible des centaines de milliers, car le combat s'annonce rude.

Le gouvernement est évidemment hostile à cette mesure qu'il ne manquera pas de taxer de laxisme. Et les députés de la majorité auront vite fait de rentrer dans le rang et de supprimer cet amendement, pourtant indispensable pour tous les conducteurs responsables mais injustement pénalisés par le système actuel du permis à points.

Un seul moyen pour obtenir VRAIMENT la réduction du délai de récupération des points retirés : mettre une pression maximale sur les députés.

Et le temps presse. Les débats commenceront le 29 septembre.

S'il vous plaît, signez immédiatement notre pétition en cliquant ci-dessous :

Avec tous mes remerciements,

Très cordialement,


Christiane Bayard
Secrétaire générale

 

 

Publié dans liberté

Commenter cet article