Retraites : une nouvelle journée d'actions "multiforme"

Publié le par jack palmer

L"intersyndicale ne désarme pas et annonce une neuvième journée de mobilisation nationale.

L'intersyndicale a appelé lundi en début de soirée à une "journée nationale interprofessionnelle de mobilisation" le 23 novembre "par des actions multiformes" contre la loi sur la réforme des retraites.

Les syndicats CFDT, CGT, FSU, Solidaires et Unsa ont demandé "aux organisations territoriales et professionnelles d'en préciser les modalités" qui peuvent être des rassemblements, des meetings, des arrêts de travail notamment, précise le communiqué publié à l'issue de la rencontre.

La CFTC et la CFE-CGC, qui ont participé à l'intersyndicale, n'ont pas signé ce communiqué.

Les confédérations, à l'exception de Force ouvrière, se disaient avant la réunion à la recherche du bon compromis pour ne pas briser l'unité qui prévaut depuis le printemps.

La CGT estime qu'il faut battre le fer tant que la loi n'entre pas en vigueur, en juillet 2011, mais beaucoup sont entrés dans la séquence d'après, évoquant le retour à des grandes manifestations pour la défense de l'emploi et du pouvoir d'achat, sur le modèle de ce qui avait été fait à l'hiver 2009.

Après une mobilisation citoyenne inégalée depuis des années, même si les syndicats n'ont pas obtenu gain de cause sur le fond de la réforme, "on ne doit pas faire au gouvernement le cadeau de se désunir", prévient Alain Olive, secrétaire général de l'Unsa.

"L'enjeu, c'est de montrer que sur un des éléments essentiels du pacte social français, les organisations syndicales sont capables de se retrouver: cela vaut pour les retraites et pour l'avenir", ajoute-t-il.

"Multiplier les formes d'action différentes, c'est ce qui a fait la force du mouvement", rappelle Bernadette Groison, qui dirige la FSU.

FO n'était pas présente à cette intersyndicale qui s'est déroulée au siège nationale de la CGT à Montreuil.

La loi sur la réforme des retraites, que le parlement vient d'adopter, est actuellement soumise à l'examen du conseil constitutionnel qui pourrait se prononcer dans les tout prochains jours.

 

NotaBene; pour FO, va faloir expliquer ces messieurs du POI de Boissy ???

Publié dans Retraites

Commenter cet article