Référendum sur le service public postal

Publié le par jack palmer

Sauvons La Poste !

SERVICES PUBLICS

 

Une bataille parlementaire à l'unisson de la mobilisation citoyenne

Le Sénat examine à partir du 2 novembre prochain le projet de loi modifiant le statut de La Poste, prélude à sa privatisation. Forts de la mobilisation des postiers, du soutien d’une majorité de Français et du succès de la « votation citoyenne », les élus du groupe CRC-SPG entendent tout faire pour que le projet du gouvernement soit mis en échec. A cette occasion, à partir de 16 h, suivez les débats en direct et retrouvez les interventions des élus communistes et du Parti de gauche sur une page spéciale du site internet du groupe CRC-SPG.


Le lien: Tous ensemble pour La poste !

Campagne pour un référendum sur le service public postal : Acte II, “J’écris au Président


Nous pouvons gagner cette bataille. Nous étions plus de 2,3 millions à participer à la votation citoyenne. Partout en France, devant les bureaux de poste, les mairies, dans les entreprises, sur les marchés, les lieux publics soyons encore plus nombreux à écrire au Président pour qu’il organise le débat public et le référendum sur le service public postal.


A partir du 31 octobre,

journée nationale de rassemblements

devant les bureaux de poste,

des cartes postales à envoyer au Président

pour lui demander un référendum sur le service public postal seront mises à disposition à travers la France.


cartepostale

 

 

Info d'ailleurs:

Le gouvernement japonais 
gèle la privatisation de la poste Kabila appelle à respecter 
l’accord de partage du pouvoir.Les nouvelles autorités nippones ont approuvé hier 
un projet de loi ayant pour effet de geler toute vente de titres de la poste publique japonaise, faisant ainsi machine arrière par rapport au projet de l’équipe précédente. Le nouveau premier ministre, Yukio Hatoyama, s’était engagé à revenir sur les orientations très libérales, de l’ancien chef du gouvernement, Junichiro Koizumi, lequel avait lors de son mandat, de 2001 à 2006, fait de la privatisation de la poste 
une de ses priorités. L’ancien projet gouvernemental prévoyait l’introduction en Bourse des activités d’épargne et d’assurance de la poste japonaise en 2010, puis de toute l’entreprise pour 2017.

 

Publié dans Société Politique

Commenter cet article