Les accidents domestiques responsables de 18 500 morts par an

Publié le par jack palmer

Selon les derniers chiffres de l'Institut de veille sanitaire (INVS), les accidents de la vie courante représentent chaque année en France environ 18 500 morts : entre 11 500 accidents domestiques mortels (chutes, incendies, bricolage, ingestion de produits) et 7 000 morts lors d'accidents scolaires, de sports ou de loisirs.

Ces accidents représentent la troisième cause de mortalité en France derrière les cancers et les maladies cardiovasculaires. Ils font aussi 4,5 millions de blessés, dont 2,7 millions pour les seuls accidents domestiques. La dernière étude détaillée, portant sur l'année 2006, révèle qu'ils ont représenté 3,6 % de la mortalité totale de l'année. Les chutes représentaient à elles seules la moitié des tués, devant les suffocations (15 %). Les noyades et les intoxications ont chacune représenté un millier de morts, tandis qu'on recensait 496 victimes du feu.

 LES CHUTES, FRÉQUENTES CHEZ LES SÉNIORS

Les deux tiers des morts avaient plus de 75 ans. 60 % de ces personnes âgées mortes accidentellement sont décédées d'une chute. Leur deuxième cause de mortalité accidentelle était la suffocation (16 % des cas). On ne comptait que 266 morts de moins de 15 ans (1,5 % du total), mais les AcVC constituent tout de même la première cause de mortalité pour ces enfants, surtout par noyade (80 cas) et suffocation (49).

Les chiffres de l'INVS montrent toutefois une baisse de 11 % de l'ensemble de ces accidents pour la période 2004-2006 par rapport à la période 2000-2002, notamment pour les moins de 15 ans, et probablement "grâce aux campagnes de prévention et à la réglementation des produits pour enfants", indique l'INVS.

 

LEMONDE.FR avec AFP | 27.02.11

Publié dans On se parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article