Jean-Luc Mélenchon : "Manuel Valls, c'est pas le pire !"

Publié le par jack palmer

Devant la caméra du Point, Jean-Luc Mélenchon livre son sentiment sur le PS sans détour, ni excès d'ailleurs, et constate que ce parti n'est plus vraiment de gauche, en tout cas qu'il dérive largement à droite.

Il en veut pour preuve la mise en cause des 35 heures par Manuel Valls, "symptôme d'une dégénerescense intellectuelle", Valls qui est  le premier socialiste qui ose proposer de revenir sur la  diminution du temps  temps de travail, une aberration totale pour le président du Parti de gauche, qui appuie là où ça fait mal, en soulignant l'absence totale d'unité politique et idéologique entre les différents leaders du Parti Socialiste.

"Ce qui les interesse c'est que tout soit vrai en même temps" explique t'il, "alors Mr Valls a raison, Mr Hamon a raison, Mr Montebourg a raison, Mme Aubry a raison,  tout le monde a raison en même temps, même si ils disent des choses totalement contradictoires, comme une espèce de grand papier attrappe-mouches qui prend tout ce qui vole .. ".

Bien vu, le PS s'enfonce un peu plus dans l'anarchie à mesure que l'échéance présidentielle s'approche, la faiblesse du leadership de Martine Aubry, les ambitions personnelles ont du mal à expliquer seuls ce délitement que rien ni personne aujourd'hui ne semble en mesure d'arrêter.

Moins spectaculaire que ses algarades habituelles, cette déclaration filmée, montre les qualités d'analyses d'un Jean-Luc Mélenchon assez amer envers ses anciens camarades et tout à fait lucide quant à l'état du Parti Socialiste et des enjeux de 2012.

A écouter, d'autant que l'homme s'exprime plutôt très bien.

Publié dans Présidentielle 2012

Commenter cet article