FACE A LA DROITE, REFUSONS LA DIVISION

Publié le par jack palmer

 

Communiqué de

Christian Favier, Président du Conseil général du Val-de-Marne

FACE A LA DROITE, REFUSONS LA DIVISION

Je viens d’apprendre avec étonnement et regret que la fédération du Val-de-Marne du parti socialiste avait décidé hier soir de s’orienter vers un accord électoral avec Europe Ecologie les Verts en vue des élections cantonales de mars prochain pour présenter des candidatures communes contre des Conseillers généraux communistes sortants.

Cet accord ne vise ni à porter un projet alternatif ni à s’attaquer à la droite. Il ne rassemble pas la gauche, il la divise.

Cette situation est d’autant plus paradoxale que je me suis toujours attaché à respecter l’apport original de chacune des composantes de la gauche dans la gestion de ce département. Le dialogue et le travail collectif sont nos règles de conduite.

Au moment où Sarkozy et la droite accentuent leurs réformes anti-sociales, au moment où la crise frappe durement les populations, au moment où certains remettent en cause les conquêtes sociales, je pense tout particulièrement aux 35 heures, le choix effectué par la fédération du parti socialiste et par Europe Ecologie les Verts est lourd de sens et incompréhensible pour celles et ceux qui ont la gauche chevillée au corps.

C’est un mauvais coup porté aux Val-de-Marnais.

Depuis plusieurs semaines, avec mes amis communistes, nous n’avons pas ménagé nos efforts pour aboutir à un accord rassemblant l’ensemble de la gauche pour les élections cantonales. Nous avons ainsi accepté l’élaboration d’une liste commune aux élections sénatoriales, proposé un large rassemblement des forces de gauche et écologiste dans les cantons aujourd’hui détenus par la droite, y compris en proposant à Europe Ecologie les Verts des candidatures uniques dans deux cantons de droite gagnables –Vincennes Est et Chennevières. Les communistes du Val-de-Marne ont proposé de soutenir la candidature du Conseiller général socialiste sortant, en grande difficulté dans le canton de Villeneuve-Saint-Georges centre. J’ai, pour ma part, proposé également d’accroitre la représentation des élus socialistes au sein de l’exécutif départemental au delà de leur représentativité réelle.

Je suis étonné que dans tous les échanges que nous avons eus depuis des semaines, certains aient semblé plus intéressés par les places et les stratégies politiciennes que par les enjeux politiques et les projets utiles à la vie de nos concitoyens.

Ce n’est pas ma conception de l’action publique.

Je constate donc avec regret que la direction départementale du parti socialiste préfère choisir l’aventure avec une force politique qui prône la disparition des départements plutôt que la poursuite loyale d’une gestion solidaire et partagée de notre collectivité départementale.

Pour ma part je reste persuadé que plus que jamais l’heure est au rassemblement de la gauche pour résister et répliquer aux politiques de régression sociale menées par la droite et continuer à construire un Val-de-Marne solidaire et tourné vers l’avenir.

Avec tous les élus qui « au sein de la majorité de gauche du Val-de-Marne » incarnent la volonté d’agir concrètement et efficacement pour réduire les inégalités et les injustices et continuer d’innover au service de tous, j’entends poursuivre l’action que nous menons au service du Val-de-Marne et de sa population.

J’appelle donc les val-de-marnaises et les val-de-marnais qui sont attachés aux valeurs et aux actions portées par la majorité de gauche que j’anime au sein du Conseil général du Val-de-Marne à se rassembler autour des élus et des candidats présentés par le front de gauche.

Christian FAVIER

Président du Conseil général du Val-de-Marne

Créteil le 5 janvier 2011

Publié dans Cantonales 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article