Du spectacle 
pour le bon peuple

Publié le par jack palmer



Martine Caron Secrétaire départementale 
du snuipp-fsu 93

Dommage que ce vendredi les enseignants français soient en classe, car ils auraient sûrement « apprécié » d’être parmi 
ces millions de téléspectateurs qui participeront, de leur fauteuil, au spectacle réjouissant 
du grand barnum, le mariage princier organisé 
par la couronne britannique.

Ceux-là sont Anglais, qu’importe, les profiteurs utilisent tous les mêmes recettes pour transformer en spectacle supposé « populaire » 
la débauche de moyens alloués à ce type d’événement qu’ils refusent aux populations. Si certains journalistes 
les appellent les « grands » de ce monde, comme 
ils nous apparaissent petits à mettre ainsi en scène leur pouvoir. Y a-t-il un journaliste français pour s’interroger 
sur ce qu’en pensent réellement les Britaniques?

Dans 
la tourmente de la crise économique et sociale qu’ils subissent, comme tous les citoyens des autres pays européens, ils seraient sans doute les premiers 
à se demander à qui va profiter cette grande comédie. 
Quant à nous, nous nous interrogeons sur ce besoin 
des médias français de relayer avec zèle tel insipide spectacle, dont la version française, Nicolas et Carla, 
ne fait plus recette ici. On n’ose rêver que de telles foules remplissent les rues dans notre pays deux jours plus tard pour célébrer une autre fête : celle du 1er Mai. 
Et pendant ce rendez-vous de toutes les solidarités 
entre les peuples, nous ne manquerons pas de penser 
à tous les Britanniques qui auront refusé de se déplacer 
ce vendredi à Londres.

Martine Caron

Publié dans Politique

Commenter cet article