Défendre les 35h et stopper la casse systématique des droits sociaux

Publié le par jack palmer

Hier, lors d’une cérémonie des vœux, le Président de la République a de nouveau exprimé son intérêt pour une remise en cause des 35h. “Ce n’est pas un sujet tabou” a-t-il déclaré.

Ainsi, après la désastreuse réforme des retraites, après l’étranglement financier des collectivités locales, le démantèlement des services publics et au moment où se prépare une réforme de la dépendance très inquiétante pour la vie de nos aînés, la droite au pouvoir poursuit son entreprise de remise en cause méthodique de tous les acquis sociaux.

Je regrette très sincèrement que l’occasion de le faire lui soit cette fois-ci offerte par les propos inacceptables de l’un des prétendants socialistes à la candidature à l’élection présidentielle.

A force de considérer qu’il n’y a pas de sujet social tabou, dans très peu de temps, il n’y aura plus de sujet social du tout.

Pour ma part j’estime que cette casse systématique des droits sociaux est insupportable.

Et que l’on ne vienne pas nous dire que la compétitivité ou la rentabilité des entreprises est en jeu, c’est faux !

On apprend en effet aujourd’hui que les dividendes distribués par les grandes entreprises du CAC 40 ont flambé cette année pour atteindre 40 milliards d’€. Des richesses, de l’argent il y en a, mais ce sont toujours les mêmes qui en profitent. En fait pour le pouvoir le seul sujet tabou, c’est de travailler à une toute autre répartition de ces richesses !

Pour ce qui nous concerne, en Val-de-Marne, au Conseil général, nous sommes très attachés aux 35h00 et à la réduction du temps de travail. Celle-ci a permis d’améliorer la vie des 8.000 agents du Département et la création de 342 postes.

Avec les salariés, avec leurs organisations syndicales, avec le mouvement social, j’entends donc m’opposer fermement contre toute nouvelle remise en cause des droits sociaux et du pouvoir d’achat des salariés.

Christian Favier
Président du Conseil général du Val-de-Marne

 

Vœux du Président du Conseil général

Publié dans Politique

Commenter cet article