Cécile Duflot quitte son poste de maire adjointe

Publié le par jack palmer

Mais avant tout, madame Cecile. Quel mépris pour les électeurs qui n'ont pas compris l'accord départemental et la mise en place de candidats face aux conseillers sortants issus des rangs Communistes.

Maintenant, vu l'absence répétée dans la vie du Conseil, ça va donner un peu d'air à la majorité de ce conseil municipal.

Pis, la candidature à la députation commence à se mettre en place, et là encore, pensez vous que vos présence dans les médias vous donne une légitimité ? C'est encore un défis suplémentaire, mais surtout une grande déception à laquelle vous devez vous préparer face à une élue de terrain qui est tous les samedi matin et passe du temps auprès de sa population à faire ses achats au marché, et pas seulement le temps d'une campagne.

Quand à votre compagnon, ses aigreurs ne passeront pas le couvercle des poubelles de l'histoire du département. Ce sont quand même les Verts qui ont affichés un tas de déchets voulant dire que Villeneuve est une Ville sale. Par contre le cliché montrant les personnes faisant les déchets du marché pour se nourrir un peu, ce n'est pas vous qui les réceptionné dans vos permanences fantomes.

La population a fait la différence entre des écolos bénets, et des humanistes qui se battent tous les jours pour défendre la dignité de ses habitants.

Bref, coup de billard à trois bandes, Monsieur Régis, il est temps de réflechir pour sortir de ce camp de la trahison, et rester réelement à Gauche. Et tant pis pour ce poste de député, ce sera dépitant ... Gaffe aux ordures qui trainent aussi dans la ville.

 

, secrétaire nationale d’EELV (Europe Ecologie-Les Verts) a annoncé mercredi soir, en début de séance du conseil municipal de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), sa démission de son poste d'adjointe au maire. Elle était chargée de l’urbanisme, de l’aménagement et du développement soutenable. Elle est par ailleurs conseillère régionale d’Ile-de-France.

«C'est une décision personnelle que j'avais prise depuis plusieurs mois, étant très attachée au non cumul des mandats», a précisé Cécile Duflot, expliquant avoir attendu la fin des élections cantonales pour démissionner à la demande de son groupe. Elle s'est réjouie de retrouver sa «liberté de paroles pour dénoncer le climat délétère de la campagne» à Villeneuve-Saint-Georges et Valenton. «Très choquée par les résultats du premier tour des cantonales», où le Front national est arrivé en tête, elle estime que la mairie communiste doit s'interroger sur sa responsabilité.

Xavier Cantat, le compagnon de Cécile Duflot, candidat écologiste éliminé au premier tour sur le canton de Valenton-Villeneuve-Saint-Georges-Nord, avait dénoncé la semaine dernière les «méthodes ignobles», le «discours de haine» et «l’agressivité physique et verbale» des militants du Parti communiste sur Valenton et Villeneuve-Saint-Georges. «Je n’ai rien à voir avec ces gens-là qui n’ont eu de cesse de me désigner publiquement comme le frère d’un assassin», accusait Xavier Cantat, frère de Bertrand Cantat, le chanteur de Noir Désir. La secrétaire nationale d'EELV avait de son côté évoqué «une campagne ignoble et sordide» dirigée contre son compagnon et contre elle-même.

LeParisien.fr

 

 

Et comme un bonheur ne viens jamais seul, voila le tract du PS de Chevilly Larue refusant de voter pour le candidat Front de Gauche. La suite dans la mise en place et l'élection du président du Conseil Général, ce jour.

Dimanche 27 mars 2011 nous ne voterons pas pour Christian Hervy.
Chevilly-Larue, le 23 mars 2011


Dimanche 20 mars au soir, Pascal Rioual le candidat présenté par le Parti socialiste et europe ecologie- Les Verts que nous soutenons, est arrivé en deuxième position lors des élections cantonales.
Nous remercions avec chaleur et sincérité les 1220 Chevillais et rungissois qui ont voté pour Pascal Rioual/Julie Barrier.
Nous voulions offrir aux électeurs la possibilité lors du second tour de s’exprimer sur une question simple : Quelle gauche pour le canton ? Communiste ou socialiste ? Malheureusement, cela n’est pas possible ; le vote de choix au second tour n’aura pas lieu.
Pourquoi ?
Tout simplement parce que les accords nationaux ont privilégié le rassemblement de la gauche au profit du candidat arrivé en tête, pour prévenir toute percée de l’extrême droite. Dommage, car les intérêts nationaux ne sont pas forcément les intérêts locaux, le Front National étant exclu du second tour sur notre commune...
Conséquence directe : Le candidat communiste Christian Hervy, après avoir attaqué violemment dans une campagne indigne l’alliance Ps/europe ecologie-Les Verts/MrC/PrG, récupère avec voracité les logos et les soutiens. on frôle le ridicule. non, en réalité, on l’atteint.


Alors oui, Pascal RIOUAL aurait pu se présenter, dimanche, devant vous, sans logo, à nu. Mais cela n’aurait pas été compréhensible pour les nombreux électeurs qui n’ont plus aucune confiance en la politique ; ils l’ont déjà prouvé dimanche dernier en ne se déplaçant pas pour aller voter.
C’est pourquoi Pascal Rioual a retiré sa candidature. Cette décision collective fut difficile à prendre. Le candidat communiste Christian Hervy sera donc seul présent au deuxième tour. L’image porte haut le déni de démocratie dans notre ville. La campagne, pour ces élections cantonales, a été à cette image : promesses financières sans concertation, obtentions de soutiens très discutables, usage intempestif des moyens du Conseil Général, insultes, propos diffamatoires...
Nous, élus socialistes et citoyens, continuerons à vous représenter au sein du Conseil municipal, en portant votre voix d’une autre gestion de la ville, sans aucune concession pour le maire communiste et ses agissements, et en conservant les valeurs pour lesquelles vous avez voté, valeurs de gauche qui dépassent largement les partis politiques et leurs décisions.
Nous ne cautionnons pas Christian Hervy et sa politique manipulatrice et nous ne les cautionnerons jamais. Ainsi, dimanche 27 mars, nous ne voterons pas pour le candidat communiste Christian Hervy.
Les militants socialistes et citoyens, les élus et anciens élus qui ont soutenu avec force Pascal RIOUAL.

Publié dans Cantonales 2011

Commenter cet article