Cécile Duflot en pole position pour conduire la gauche

Publié le par jack palmer

Arrivés en tête dans le département, les socialistes pourraient néanmoins laisser à la responsable des Verts le soin de mener la liste d’union.

 Article du parisien Libéré de Mardi 16 Mars.
Hé oui, même ce journaliste a repéré des Socialistes du 94, confondre Christian Favier et un paillasson, sur lequel on s'essuie les pieds.
C'est effectivement ne pas reconnaitre l'apport de la liste du Front de Gauche, et son attachement à mettre la claque méritée à la liste de Valérie Pécresse. Mais pas seulement, aider aussi les franciliens à surmonter cette crise initiée par "le Capital".
Il semblerai même que les militants socialiste de la ville préfèrent Duflot à Saban. C'est grave de voir la politique par ce bout de la lorgnette.
Ce n'est pas respecter le choix des électeurs, 1 tête de liste Front de Gauche sur 8 départements, est-ce déraisonnable ? quand cette liste est à 10% dans le 94. Est-ce déraisonnable quand on connait le travail du groupe Communiste pendant la dernière mendature, et leur animation sans compter dès l'instant ou la région a eu la responsabilité du STIF ?

C'est de la grande politique, comme les communites l'aime.
Programme contre programme avec le Front de Gauche.
Egos coups bas et  vengeance chez nos partenaires, qui ont figuré plus souvent dans la rubrique tribunal, que dans les escaliers des cités de notre ville ces 3 derniers mois.
Quand aux verts, les inconnus au bataillon de la campagne du premier tour à Boissy et dans le département c'est quasiment la même.
Mais la Cécile, 5eme à Villeneuve, absente dans ses conseils municipaux(hé oui, y'a pas de télés) se trouve parachutée tête de liste pour la Gauche dans le 94. Voilà la logique de cette dame, hou ça fait peur le stalinisme vert.
Dans ces conditions, les communistes un peu dépités certes quand plus de 50% d'abstention dans le 94 est la marque du dédain envers "le politique", ne prendront pas place dans la tenue des buraux de vote. Nous ne donnerons pas la deuxième joue...
Correction de l' info du Parisien, pas de candidat Front de Gauche sur l' Ile de France.
 
 

Qui mènera la liste d’union de la gauche dans le Val-de-Marne pour le second tour des régionales ? Michèle Sabban, dont la liste est arrivée en dans le département avec 25,5 % des voix ? Cécile Duflot, tête de liste régionale d’Europe Ecologie et figure la plus médiatique du département ? Ou enfin Christian Favier, président (PC) du conseil général, tête de liste Front de gauche, qui fait valoir son ancrage local ?
Au jeu des pronostics, la leader écologique semble avoir pris un léger avantage.


Du reste, hier matin, l’adjointe au maire de Villeneuve-Saint-Georges a revendiqué le siège sans ambiguïté sur France Info : « C’est en train de se discuter, mais tout le monde conviendra que c’est logique. »
Pas si évident justement. Si, avec 16,5 % des voix, la secrétaire nationale des Verts se place devant la liste Front de gauche menée par Christian Favier (10,8 %), elle arrive derrière la liste socialiste. « Il est normal que nous demandions la tête de liste, confie Luc Carvounas, le premier secrétaire de la fédération PS du Val de Marne. Nous sommes arrivés en première position, nous avons fait une bonne campagne, il est logique que nous récoltions le fruit de notre travail. »
Si le chef de file socialiste est prêt à faire des concessions pour « apporter sa contribution à l’union », il souhaite aussi « un juste retour des choses ». Une contrepartie qui pourrait prendre la forme d’une place supplémentaire en position d’éligible d’un candidat socialiste. Selon un calcul mis en place par les trois partenaires de gauche, les places éligibles pourraient se répartir de la sorte : 9 pour la liste Huchon, dont 2 pour les partenaires MRC et PRG ; 5 pour Europe écologie ; 3 pour des candidats Front de gauche. Pour Christian Favier, qui avait pris le leadership de la liste d’union de la gauche aux régionales de 2004 : « Le rassemblement à gauche sera plus efficace si je suis tête de liste. J’ai un ancrage fort, je fais un meilleur score dans ma ville à Champigny (NDLR : 26,4 %) (NDLR : 12,1 %). »
Quoi qu’il en soit, la décision finale dépendra des négociations régionales, voire nationales, commencées dès dimanche soir. Selon un premier compromis, Europe Ecologie revendique 3 têtes de liste en Ile-de-France, le Front de gauche au moins 1 et les socialistes, le reste. Ainsi, Pierre Laurent, tête de liste régionale du Front de gauche à Paris(Pas fait ...), pourrait conduire l’union de la gauche en Seine-Saint-Denis. « En soi, cette question n’est pas fondamentale, reconnaît Christian Favier. Mais il est important que toute la diversité soit justement représentée ».
que Cécile Duflot chez elle, à Villeneuve-Saint-Georges

Publié dans Région IDF

Commenter cet article