RETRAITES : DOUBLE PEINE POUR LES FEMMES ?

Publié le par jack palmer


RETRAITES : DOUBLE PEINE POUR LES FEMMES ?

 

 

NON AUX ATTAQUES DU GOUVERNEMENT CONTRE LES ANNUITES

ACCORDEES AUX MERES SALARIEES AVEC ENFANT(S)

 

 

Loin d’être un avantage par rapport aux hommes, ces annuités ne sont qu’une légère compensation dans un contexte général d’inégalités.


Une nouvelle fois dans le collimateur du gouvernement, elles étaient déjà menacées de suppression en 2003, au nom de l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. En effet, le ministre du travail  entame  des discussions en vue de réformer, cet automne, une disposition spécifique accordée aux mères de famille en matière de retraite.


De quoi s’agit-il ? Cette majoration a été accordée aux femmes, ayant eu des enfants, pour compenser les inégalités salariales qu’elles subissent au travail.


Ces inégalités ont-elles disparu ? Non ! De nombreuses études attestent toujours d’inégalités persistantes. Ainsi,  l’écart des salaires entre femmes et hommes est, en moyenne, de 16% du salaire brut, entrainant des conséquences sur les pensions et retraites. A cela s’ajoute le fait que la période de l’accouchement constitue un frein dans la progression des carrières et des augmentations annuelles des salaires des femmes.


20% des femmes pour 11% des hommes sont au SMIC. En 2007, 31% des femmes travaillent à temps partiel pour 6% des hommes.
Le taux d’activité des femmes se réduit au fur et à mesure de la naissance des enfants. Elles ne sont plus que 73% à exercer une activité professionnelle avec un enfant, 64% avec deux enfants, et 40% avec trois enfants.


Monsieur Xavier Darcos, Ministre du travail, déclarait le 7 Juillet 2009, à la remise du rapport sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,  que la réalité des inégalités « nous fait honte ». Pourtant, il veut supprimer les mesures compensatoires accordées aux femmes, sous le prétexte que les pères l’exigent aussi !



Une fois de plus ce sont les femmes et leurs acquis qui sont soumis aux diktats de ces Messieurs !

Mais attention, c’est aussi le moyen pour le Gouvernement de rogner sur les acquis sociaux des hommes et des femmes.

 

Cette réforme, si elle passait, serait un pas supplémentaire vers le démantèlement du système général des retraites.

 

 

TOUTES ET TOUS CONCERNES,

TOUTES ET TOUS SOLIDAIRES.

PAS TOUCHE A NOS RETRAITES.

        ENSEMBLE SIGNONS LA CARTE PETITION

Disponible partout sur la Fête
Manifestation nationale pour les droits des femmes
le 17 octobre Paris Bastille - 14h30

Fête de l'Humanité

11.12.13 septembre

Parc départemental de la Courneuve

 

AU STAND DU CONSEIL NATIONAL

Avenue Henri Rol-Tanguy

 

Samedi 12 Septembre 2009 - 10h45 à 11h30 /Les propositions du PCF

Féminisme et droits des femmes – Laurence Cohen

 

Dimanche 13 Septembre 2009 

 11h30 - Le Front de l’alternative politique

 Ecologie, travail, féminisme, rapports Nord/Sud : au cœur d’une alternative de gauche –   Avec notamment Caroline Fourest – Journaliste et  féministe

Débat animé par Francis Parny – Conseiller régional

 

Au stand de l’AGORA

 

Samedi 12 Septembre 2009 à 17h30/18H30

« Mères porteuses, corps en miettes »

Avec Sylviane Agacinski,  philosophe et auteure de nombreux ouvrages féministes.

 

Dimanche 13 Septembre 2009 à partir de 14h30

FORUM DES LUTTES

Avec notamment  Maya Surdut qui appellera à la mobilisation  du 17 Octobre 2009, grande manifestation unitaire contre toutes les précarités infligées aux femmes 

 

 
 


Publié dans Société Politique

Commenter cet article