Aux militant(e)s du Front de Gauche de Boissy.

Publié le par jack palmer


       Boissy st Léger le 20 mai 2009


Aux militant(e)s du Front de Gauche.
Aux ami(e)s et sympathisant(e)s.


Cher(e)s ami(e)s,
Cher (e)s camarades.

Nous sommes à quelques jours du scrutin du 7 juin prochain. Cette élection européenne, comme nous tentons depuis des mois de le démontrer avec le Front de Gauche, est déterminante et aura des incidences directes sur notre quotidien, celui de nos familles, l’avenir de notre pays et de la planète.

Dans ce contexte où 80% des lois votées à l’assemblée nationale sont issues de textes et de directives européennes, « si nous ne nous occupons pas de l’Europe, l’Europe continuera elle de s’occuper de nous » !

Nous savons ce qu’il en résulte. Déréglementation généralisée, délocalisations avec destructions massives d’emplois, mise en pièce des droits sociaux et des services publics, compression des salaires au nom de « la concurrence » et de la sacro sainte loi « du marché » !

Alors que l’UMP et le PS rentrent à petit pas en campagne électorale, nous avons depuis des mois, avec chacune et chacun d’entres vous, tenté de sensibiliser et de mobiliser les électrices et électeurs de notre ville. Nous avons multiplier les points de rencontres et les portes à portes, les diffusions de tracts et les collages d’affiches, des réunions publiques. Ce travail de terrain, de conviction, d’argumentation dans la proximité nous a jusqu’à présent, permis de rencontrer et de dialoguer avec des centaines de Boisséennes et de Boisséens, de recueillir plus de 80 signatures sur notre appel à voter et de diffuser 40 Humanité-Dimanche spécial élections européennes.

Malgré cette énergie militante déployée, devant cette non campagne, la Droite, le PS, les Verts et les grands médias, portent de lourdes résponsabilitées dans cette désinformation citoyenne et organisée. Leurs refus commun (et pour cause !) d’organiser des débats et des confrontations publiques projet contre projet, la participation électorale et les intentions de votes doivent nous alerter et nous pousser à redoubler d’efforts jusqu’au 7 juin au matin !

Les premiers sondages donnent quand même, la droite de Sarkozy à 27% des intentions de votes (33% en Ile-de-France !), le PS 22%, le Modem 13%, les Verts 9%, le NPA et le Front de Gauche autour de 6%.

Conclusion; quand bien même il ne s’agit que d’une photographie, il y a un décalage profond avec ce que nous pouvons ressentir dans la campagne et en particulier le bon accueil et l’élan que suscite les listes et les propositions de la démarche unitaire du Front de Gauche. Ce sont bien malgré tout, les forces libérales et sociales démocrates (les mêmes qui hier appelaient à voter OUI à la constitution européenne et qui renouvellent aujourd’hui leurs appels avec le traité de Lisbonne), qui profitent le mieux de cette non campagne ou de ces appels ubuesque au « vote utile » !

Dans ce contexte difficile et bien réel, le Front de Gauche continu d’avoir (malgré tout) quelques atouts pour dissiper la brume ! Sa posture est lisible : il propose de prolonger le « non » de gauche le 7 juin, de dresser un barrage face à l’ultralibéralisme qui mine notre pays et l’Europe, de mettre un carton rouge à la politique de Sarkozy et de dessiner une perspective clairement à gauche !

Pour s’en persuader et continuer à convaincre nos entourages respectifs que d’autres choix politiques en Europe et en France sont possibles et sont nécessaires pour sortir de la crise du capitalisme et des politiques libérales européennes.

Comme indiqué sur l’un des nouveaux matériels qui sera prochainement diffusé sur notre ville et prolonger politiquement les luttes sociales et ouvrir des perspectives de progrès résolument de gauche avant et après le 7 juin. Nous vous donnons RDV le 28 mai à 12h devant l’assemblée nationale pour défendre les 3 projets de lois que déposeront les parlementaires du PCF et du PG.

Nous vous donnons également RDV le 29 mai prochain à 20h,  salle du centre culturel, place du forum à Boissy,
 pour notre dernière rencontre publique de campagne en présence de
Laurence Cohen et Joseph Rossignol,
candidat(e)s du Front de Gauche sur la liste de Patrick Le Hyaric.


Pour cet ultime RDV à Boissy, nous avons besoin de faire ensemble « carton plein » !

Afin d’y parvenir, connaissant toutes et tous ici les enjeux d’un bon résultat sur notre ville et qui lui-même, contribuera à créer les conditions d’un bon résultat régional et national pour l’élection d’un maximum de député(e)s de combat, nous faisons, cher(e)s ami(e)s et camarades, appel à vous tous.

Dans notre environnement respectif (famille, ami(e)s, voisins), nous pouvons et devons être les auteurs et acteurs du vote Front de Gauche.

Parce que nous dérangeons, et que nous refusons de faire partie de ce consensus mou (UMPS-Verts), ou que nous refusons d’être uniquement dans une posture contestataire (NPA).
Parce
que nous portons un vrai projet alternatif à cette Europe du Fric.
Nous serons jusqu’au bout, banalisés, critiqués, et mis à l’écart des grands médias.
Comme en 2005, nous ne pouvons compter malheureusement que sur nous-mêmes nous allons donc continuer à tout mettre en œuvre pour déjouer leurs scénarios !


Au corps à corps, en allant chercher les voix et les inscriptions à notre rencontre du 29 mai une à une, nous pouvons créer la surprise !

Publié dans Boissy

Commenter cet article