LE 7 JUIN, FAISONS RECULER SARKOZY

Publié le par jack palmer


    POUR UNE AUTRE POLITIQUE EN FRANCE ET EN EUROPE



Pour la première fois depuis 26 ans, toutes les organisations syndicales défilent ensemble le 1er mai. Cette unité exceptionnelle est la réponse aux attaques de Sarkozy et de son gouvernement qui veut faire payer la crise du capitalisme à la population.
 
AUJOURD'HUI, L'URGENCE EST AU RASSEMBLEMENT !

Nous sommes des millions à refuser de payer les conséquences d'une crise provoquée par la course au profit d'une minorité de spéculateurs et de financiers. Les salariés de nombreuses entreprises comme Continental, Caterpillar, Celanese, Molex... se battent contre les licenciements. Les électriciens et les gaziers ont engagé une bataille légitime pour défendre leurs salaires et l'emploi. Les personnels hospitaliers, les chercheurs, les étudiants s'opposent depuis plusieurs mois aux contre réformes libérales de la droite qui démantèle le service public. Sans de nombreux pays d'Europe, en Grèce, en Italie..., des mobilisations massives ont lieu contre les politiques anti sociales mises en œuvres par les gouvernements.

ILS CONTINUENT COMME AVANT !

Face à la crise économique, la priorité de l'Union Européenne et des gouvernements est d'accélérer leurs  réformes. Ils sont déterminés à poursuivre leur politique de libéralisation du marché du travail, de privatisation des services publics et pour cela d'adopter le très libéral Traité de Lisbonne. Ce traité, accepté par les parlementaires UMP et PS, est la copie conforme du Traité Constitutionnel Européen majoritairement rejeté en par les Français en 2005.

En France, Nicolas Sarkozy veut « profiter de la crise » pour poursuivre sa politique. Il n'hésite pas à provoquer et réprimer les manifestants, à intimider toute contestation. Il prétend « agir » face à la crise, « être volontariste », mais il est surtout volontaire pour protéger le bouclier fiscal des plus riches et faire des promesses ! Les salariés de Gandrange, qu'il s'était engagé à défendre et qui sont aujourd'hui licenciés en savent quelque chose.
 
L'UNITE C'EST MAINTENANT !

Pour résister à Sarkozy et à l'Europe libérale, de puissantes mobilisations sont nécessaires. Mais nous avons aussi besoin d'une véritable alternative politique à gauche, qui s'oppose sans concession à Sarkozy et à l'Europe libérale !
Nous avons besoin d'une gauche qui se rassemble et qui soit prête à réellement changer les choses, qui soit déterminée à remettre en cause les intérêts des puissants, des patrons et des actionnaires, pour défendre jusqu'au bout les intérêts des salariés

Le Front de Gauche est un rassemblement composé du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche, de la Gauche Unitaire et de milliers de citoyens, de militants syndicalistes et associatifs, ouvert à tous ceux qui refusent l'Europe du Traité de Lisbonne, veulent interdire les licenciements boursiers, imposer un bouclier social pour les classes populaires, défendre et développer les services publics, remettre en cause le productivisme...

Seul un coup de tonnerre à gauche le 7 juin fera reculer Sarkozy et son gouvernement. C’est l’objectif du Front de Gauche, le bulletin de vote unitaire et sans concession avec la droite.

Il ne faut pas les laisser faire. Il faut les sanctionner dans les urnes comme dans la rue.  Il faut exiger d’autres choix en Europe que ceux du Traité de Lisbonne et élire des députés européens qui les portent. Il faut construire une autre politique au service du peuple.

Publié dans Europe

Commenter cet article