Voeux du président du Conseil général

Publié le par jack palmer

Mieux vaut tard que jamais ... (mon commentaire !)

Le 6 janvier 2008, lors de la cérémonie des vœux aux personnalités locales et après avoir transmis ses “vœux les plus sincères de bonheur, de santé et d’amitié, Christian Favier a ajouté des “vœux de justice, de solidarité, de Paix et de dialogue”.

Le président du Conseil général a ensuite réaffirmé “combien le Val-de-Marne entend, en cette période où la crise affecte tant nos concitoyens, redoubler d’efforts pour être encore plus solidaire, encore plus attentif aux inégalités sociales et territoriales, encore plus soucieux de préparer l’avenir de tous les Val-de-Marnais.


voirlavideo.jpg

Il a réaffirmé son engagement et celui des vice-présidents et conseillers généraux délégués à répondre aux “attentes des Val-de-Marnais” et “défis auxquels nos territoires sont confrontés”; attentes de solidarités sociales et territoriales, d’innovation, de développement économique et d’investissement dans la recherche et l’innovation.
“C’est là toute l’utilité du Département, toute sa pertinence de collectivité locale, à l’écoute de ses concitoyens et résolue à agir dans la proximité et la réactivité. Pour cela il nous faut réunir deux conditions qui malheureusement aujourd’hui nous font défaut.”

Les moyens : “Trop longtemps nous avons été considérés, comme toutes les collectivités, comme une variable d’ajustement du budget de l’État. Cela ne peut plus durer.”

La confiance : “En période de crise, une telle confiance est indispensable aux 8.000 agents départementaux pour agir efficacement au quotidien en direction de tous les val-de-marnais. […] J’entends ici et là parler avec de plus en plus d’insistance de fusion des Départements et des Régions, en Ile de France notamment, de redécoupage des cantons, de nouveau mode d’élection des conseillers généraux et régionaux, de suppression de la liberté d’action des Collectivités locales, bref, de tout ce dont nos concitoyens ne nous parlent pas mais qui semble au contraire n’intéresser que les plus hautes sphères du pouvoir.[…]

Et je veux le dire avec la plus grande fermeté, nous ne laisserons pas passer un tel coup d’état contre la démocratie locale, contre la décentralisation, contre l’intérêt des populations que nous représentons. Nous entendons bien continuer de défendre le Val-de-Marne et les intérêts des val-de-marnais. Nous ne laisserons pas disparaître toutes ces actions si utiles aux Val-de-marnais.

“Il est essentiel en cette période, que puisse s’exprimer l’avis des forces vives qui font le Val-de-Marne au quotidien. Les premiers mois de cette nouvelle année seront aussi marqués par notre volonté intacte d’avancer dans la réalisation de nos grands projets : je pense tout particulièrement à ORBIVAL, ce métro de demain qui pourrait très vite relier l’est à l’ouest du Val-de-Marne et auquel les val-de-marnais sont déjà très attachés.”

“J’ai voulu placer cette cérémonie des vœux sous le signe de l’hommage rendu à leur action quotidienne, à l’image des formidables photographies réalisées par Olivier Martel, photographe qui vit en Val-de-Marne, à Sucy-en-Brie, et que je veux très sincèrement remercier ce soir.

Oui le Val-de-Marne, c’est bien plus qu’un Département, c’est un très beau Service Public.

Fichiers attachés

Voeux-Pdt-2009.pdf Discours de Christian Favier à la cérémonie des voeux 2009

Publié dans Département 94

Commenter cet article